UN ENORME MERCI A PHILIPPE BASSILIERE, TRESORIER ET ARCHIVISTE DU CLUB, POUR TOUT L'HISTORIQUE, TOUTES LES INFOS ET STATISTIQUES QUE VOUS POURREZ RETROUVER SUR CE SITE !

Mise à jour de l'historique : 01/01/2015 (d'autres photos suivront encore !)

Toute l'histoire du matricule 7656...

De la création à 1991 : les 20 premières années d'existence !

L’Athlétic Club Estaimbourg a vu le jour en juin 1971 et est donc aujourd'hui dans sa 44ème année d'existence.

Le club des "Vert et Blanc" a été fondé par plusieurs Estaimbourgeois qui avaient cru bon de reformer une équipe de foot, composée principalement de jeunes du village.

Monsieur Albert POULLET, qui allait en être le Président pendant 15 ans et Albert DUBAR en furent les principaux instigateurs.

Cette première équipe dirigeante comptait d’autres amateurs de football tels que Flobert THOMAES, Cyrille RAMBOUR, Louis MASURE, Roméo BASSILIERE, Henri LERICQUE, René PONCHAU, Louis ECHEVIN, Clovis VEYS, Alphonse PLATTEAU, Jacques GADENNE et Albert HESPEL (qui avait mis son terrain à la disposition du club) et quelques autres encore.  

La première année, il n’y eut qu’une équipe première et elle termina douzième sur quinze : celle-ci était d'ailleurs composée principalement d’Estaimbourgeois.

Les quelques années qui suivirent furent du même crû avec des places dans la deuxième moitié du classement.

Mais la saison 1976/1977 allait être celle du premier sacre et de l’accession en troisième provinciale.  Dirigée de main de maître par Roger SAVEYN, l'équipe, renforcée par quelques transferts expérimentés, devra cependant attendre la dernière journée de championnat pour être déclarée championne de P4.

L’année suivante fut réconfortante car l’A.C.E. termina à une très honorable septième place avec 32 points, pour sa première année en troisième provinciale.

Mais rapidement, il fallut malheureusement déchanter.  A la fin de la saison 1978/1979, le club, avant-dernier, redescendit en quatrième provinciale pour ne plus y remonter avant de longues années.

Malgré cela, le club vécut deux bonnes saisons (en 1981/1982 (3ème) et en 1982/1983 (6ème)) sous la conduite de Jacques MALFAIT mais redescendit dans la deuxième moitié du classement les années suivantes.

En 1987, sous la conduite de Régis LEQUENNE, puis en 1988 avec Gérard NAUW et dès 1989 avec Tibert DELECLUSE, le club revit et les classements s’améliorèrent alors sensiblement.

La septième place de l'année 1991 aurait d'ailleurs pu être meilleure si l'entraîneur (notre actuel Président, Tibert DELECLUSE) n’avait été blessé toute la saison.

Malgré ces résultats mitigés, l'ACE retrouvait alors (et n’est-ce pas là le plus important ?) une très bonne ambiance conviviale en son sein, comme au temps de ses débuts.

Pour ses 20 ans, et pour fêter les 5 ans de présidence de José LERICQUE (qui succéda à Albert POULLET), le club eut pour ambition d'accéder à la 3ème provinciale.

Et chez les jeunes nous diriez-vous ?

Durant les premières années d’existence du club, il n’y avait pas d’équipes de jeunes et il fallut attendre 4 ans pour que la première équipe vit le jour.  Les résultats étaient alors insuffisants, mais en 1978/1979, l’équipe scolaires entraînée par Claude REMBAUD termina à une brillante troisième place à 2 et 3 points du Racing de Tournai et du rival d’Estaimpuis.

Ensuite, il y eut encore épisodiquement des équipes de jeunes, sans une véritable continuité.  Ce qui conduisit le club, en 1986/1987, à ne plus aligner une seule équipe de jeune.  C’est alors qu’entrèrent en action Patrick BONDROIT, Didier DEBAISIEUX, Alain SOUDAN et Ruddy DEHUT. Tout le mérite leur en revient !  Ils commencèrent directement à faire du recrutement.  Ils sillonnèrent Estaimbourg mais aussi les villages voisins et firent même du porte à porte en essayant de convaincre à la fois les enfants et les parents de s’inscrire dans notre club.

La saison 1987/1988 allait être celle de l’espoir avec deux équipes engagées : des préminimes et des minimes qui firent leurs premières armes avec des résultats peu brillants.  Les premiers bons résultats de nos jeunes allaient arriver la saison suivante, en 1989/1990 !

Mais ceux-ci s’améliorèrent sensiblement les deux années suivantes.  Et en 1990/1991, en continuant toujours le recrutement et en améliorant l’encadrement bien soutenu par un Comité des jeunes, l’A.C.E. put aligner 5 équipes dont 4 en championnat officiel.  Le club comptait alors à cette date 90 jeunes affiliés de 6 à 14 ans.

Les résultats furent très bons et même un peu au-delà des espérances.  Cette même année du 20ème anniversaire, les diablotins d’Alain SOUDAN sont pleins de promesse et d’enthousiasme.  Les préminimes de Ruddy DEHUT se classèrent 6ème sur 12 avec un actif de 24 points et les autres préminimes de Joel LUCQ firent une bonne série de rencontres amicales avec des résultats encourageants.  La palme revint alors sans doute aux minimes de Didier DEBAISIEUX qui firent un championnat presque parfait dans la mesure où ils terminèrent 2ème derrière une excellente équipe d’Obigies qui remportera le titre contre nos joueurs lors de la dernière journée de championnat.  Nos 10– 12 ans terminèrent avec la meilleure attaque et la meilleure défense, avec 48 points sur 52 et à 3 longueurs donc du champion obigeois.  Ils furent récompensés de leur superbe parcours en ayant l’honneur de participer à un tournoi international en Bretagne, le Mondial Pupilles de Plomelin.

Enfin, toujours cette saison-là, les cadets d’Eddy VAN CLES eurent le mérite de faire un long championnat avec un effectif réduit.  Ils terminèrent lanterne rouge, sans jamais laisser tomber les bras, sachant que l’année suivante serait probablement meilleure avec la promotion de minimes doués qui viendront les renforcer.

Quelques mots de l’équipe « Réserves »

Hormis les cinq premières années, elle a toujours existé et a fait 15 championnats dans ses 20 premières années.  Les principaux responsables de cette équipe sympathique furent René PONCHAU dans un premier temps et ensuite Albert LEPELVE, José LERICQUE et Philippe BASSILIERE, notre actuel trésorier qui voue toujours une affection particulière pour cette équipe.

Puisque les matchs avaient alors lieu le dimanche matin, les rendez-vous étaient parfois ... folkloriques : certains ne savent pas se lever, d’autres sont très fatigués et l’équipe n’est donc jamais deux fois la même (remarquez : cela n'a pas changé !) car il faut composer avec l’équipe « Première ».  Mais l’ambiance y fut toujours excellente et les résultats conformes à la logique car le club fut souvent confronté à des équipes évoluant dans des divisions supérieures.  Les résultats de cette année 1990/1991 : une 6ème place sur 12 avec un actif de 21 points sur 22 rencontres.

Nos Vétérans allaient eux même participer à la Coupe de Belgique dont ils allaient se faire sortir en 1/8ème de finale lors de la réception des Anversois de Nijlen (0-2).

Anecdote de cette première double décennie

En 20 ans, le club a connu un déménagement.  En effet, après avoir joué pendant 10 ans au lieu-dit « La Ferme Rose », les équipes ont émigré au stade communal d’Estaimbourg. « La Ferme Rose » et le terrain de Monsieur HESPEL ont été le théâtre de nombreuses aventures plus cocaces les unes que les autres !  Qui, parmi les anciens, a pu oublier les pigeons de M. THOMAES, les vaches sur le terrain, l’eau gelée dans les bassins, les étables servant de vestiaires ?  Tout cela a bien changé ... et quand la commune d’Estaimpuis a mis à notre disposition en 1980 de nouvelles installations, le club n'a pas hésité à déménager afin d'avoir plus de confort et de plus grandes facilités.

Celles-ci ont encore été complétées avec le garage et le chalet et un agrandissement de la buvette ... grâce à des bénévoles du club.  En collaborations avec la commune, l'éclairage fut alors renforcé (toujours en 1990/1991) pour que les entraînements puissent se dérouler dans de meilleures conditions. 

C'est également une fois ce déménagement effectué que Florentine VAN POUCQUE, plus connue sous le nom de TITINE, va accepter (encouragée par son mari Jacques GADENNE (surnommé JACO)) de tenir la buvette chaque jour de la semaine sans jamais la laisser à quiconque d'autre.  Titine devient alors la figure de proue d'un matricule qui n'a d'yeux que pour elle.  Elle en devient le symbole et l'égérie préférée.  Aujourd'hui, si tout joueur ne doit d'ailleurs se souvenir que d'une chose de son passage à l'ACE, c'est à n'en point douter de son accueil et de sa bonhommie.  Elle ne cédera le flambeau que bien plus de 20 ans plus tard lorsque la maladie l'atteindra.  

Cette saison 1990/1991 fut celle des premiers gros problèmes d'occupation de terrains.  Celui-ci atteignit évidemment rapidement la saturation avec la répétition des nombreuses rencontres et des entraînements.  Ainsi, un projet fut mis à l’étude dès 1990 pour une éventuelle acquisition d’un deuxième terrain ... qui arriva 22 ans plus tard !  Et dire qu'aujourd'hui encore, certains osent se plaindre...

Notre club fête alors ses 20 ans et multiplie les manifestations (notamment lorsque, de 1986 à 1992, les Foires aux Antiquaires chères à Noël CALLENS qui en était la "cheville ouvrière" allaient être un des bons moyens pour le club de remplir un peu ses caisses afin de gâter ses jeunes et de pouvoir subvenir à ses frais !) pour grandir.  C'est alors que José LERICQUE (Président de l'époque) et Philippe BASSILIERE (Trésorier) sont fêtés comme ils le méritent (ils recevront chacun un "Soulier d'Or" de la part d'autres membres du Comité) pour leur investissement de tout instant au sein de notre matricule puisqu'ils y sont membres depuis ... le premier jour de l'existence de notre club.

 

Pour fêter de la plus belle des manières son 20ème anniversaire, notre club va alors organiser deux matchs "de gala".  L'un va voir s'opposer nos joueurs "Seniors" de l'époque (qui militait en P4 !) avec une équipe composée d'anciens joueurs du club militant alors dans d'autres clubs régionaux.  Les anciens allaient (pour l'anecdote) s'imposer sur le score de 2 buts à 3.  L'autre rencontre allait voir s'opposer les vétérans de l'ACE aux vétérans de l'Excelsior de Mouscron !  Là aussi, les visiteurs allaient s'imposer sur le score de 2 buts à 3.

L'ACE grandit et commence son ascension...

Puis, au cours des années 1990, notre club grandit encore peu à peu.  Chaque saison, nos Minimes (U13) participent désormais au "Mondial Pupilles de Plomelin" devenu le moment attendu par tous nos jeunes.  Puisque ce tournoi était prisé et très convoité par de nombreux clubs professionnels, les victoires n'étaient quant à elles pas nombreuses étant donné la concurrence trop forte pour un "petit club de village" comme le nôtre.  Cependant, tous les jeunes qui auront la chance de se confronter à des équipes de l'élite française (OL, AS Saint-Etienne, etc.), européenne (Spartak Moscou, RSC Anderlecht, etc.) et parfois mondiale (Rio de Janeiro, Ajesaïa Tananarive, Maccabi Haïfa, etc.) ne garderont que d'excellents souvenirs de ce tournoi exceptionnel.

Pendant ce temps, les jeunes des autres catégories participent à de nombreux tournois régionaux et de plus en plus internationaux.  Certaines catégories profitent même de stages dans les Ardennes pour permettre aux joueurs et ... aux parents de renforcer leurs liens d'amitié qui seront toujours nos armes principales.

Notre tournoi annuel du 15 août devient alors le rendez-vous incontournable des clubs de la région et devient de plus en plus prisé.  Notre club devra même aller jusqu'à refuser des inscriptions tant les demandes sont de plus en plus nombreuses.  Ce tournoi allait s'étaler sur deux longs week-ends à partir du 15/08.  L'éternel chapiteau allait alors abriter des podiums pour les remises de prix mais aussi pour recevoir des spectacles qui allaient animer des journées souvent bien chargées. 

Enfin et surtout, nos jeunes n'allaient jamais échapper à "l'espace d'André" !  André faisait un "tabac" auprès des jeunes mais aussi ... des adultes ... avec son cochon d'Inde qui devait choisir une porte d'entrée pour récompenser la personne qui avait la plaquette comportant ce numéro de porte d'entrée.  A l'époque, un feuillet publicitaire (montrant le développement du club qui peut compter sur de plus en plus de gestes de sympathie et de soutien !) allait faire l'objet d'un "toutes boîtes" qui demandait l'aide précieuse de nombreux bénévoles (Daniel CARON, Jean-Luc LORTHIOIR, André LORTHIOIR) qui allaient solliciter chaque année de nombreux commerçants de l'entité et de la région.

En 1993-1994, pour la première fois de son histoire, notre club aligne (au moins) une équipe dans toutes les catégories d'âge.  Le début d'une (très) longue série (interrompue une seule fois, le temps d'une saison, par la suppression de l'équipe "Juniors" (U21) en 2008-2009) ! 

En 1994-1995, les Cadets B (U15) de Tibert DELECLUSE sont champions (les premiers de l'histoire du club !), preuve du renouveau efficace de la formation des jeunes.

Pendant ce temps, notre équipe "Seniors" va enfin connaître les joies de la (re)montée en P3 à l'issue de la saison 1996-1997.  Dirigés par Edmond BEUKENNE et emmenés par un Chrisophe HAYART qui allait enfiler les buts (33 sur l'ensemble de la saison), notre équipe "Seniors" allait terminer le championnat à la 2ème place de P4A ... mais accéder à l'échelon supérieur grâce à une victoire dans le Tour Final.  Les Minimes (U13) de Marc PLUQUET et les Scolaires (U17) de Patrick BONDROIT célèbrent alors un titre qui en augure d'autres...

Patrick BONDROIT succède alors à Edmond BEUKENNE dès la promotion en P3 actée.  Sous sa houlette, finie la peur de retourner en P4 puisque notre équipe Première ne va alors cesser de prendre de l'envergure, alimentée principalement par des jeunes du cru qui vont faire leurs premières armes rapidement (Kévin THULIER, recordman actuel de sélections en équipes Premières, allait notamment en faire partie).  Et dès la première saison en P3, notre club va faire bien mieux que se maintenir puisque notre équipe terminera le championnat à une exceptionnelle 4ème place pendant que, la même saison, les Scolaires (U17) de Sébastien BESENGEZ vont une nouvelle fois remporter un titre.  La saison suivante allait être encore plus riche puisque, emmenés par Cédric DUMAZY et David MOURMANNE (chacun auteur de 20 buts cette saison-là), notre équipe allait échouer à la 2ème place à 8 points d'Antoing qui allait accéder à la P2.  La troisième saison en P3 (seulement !) allait être la bonne puisqu'avec un bilan de 76 points sur 90 (24 victoires, 4 matchs nuls, 2 défaites), notre équipe allait accéder pour la première fois de son histoire à ... la P2 !  Tout le club allait alors participer à ce jour historique lors duquel toutes nos équipes de jeunes participèrent à la fête.

Il ne faudra alors qu'une année de plus (4 saisons au lieu de 3) pour voir Patrick BONDROIT amener notre équipe Première au sein de l'élite provinciale à l'issue de la saison 2003-2004.  De la sorte, Patrick BONDROIT entre définitivement dans le "livre d'Or" de l'AC Estaimbourg en y devenant son coach emblématique.  Lui qui avait par le passé déjà exercé le poste de CQ, qui avait entraîné bon nombre d'équipes de jeunes et qui était membre du Comité, permettait à un club qui était encore à la traîne dix ans plus tôt d'accéder à un échelon auquel, même ses plus fidèles supporters n'avaient imaginé accéder.

Notre club allait alors réussir l'immense exploit (étant donné ses infrastructures et ses moyens financiers modestes) de rester dans cette division durant 3 saisons.  Evidemment, ces trois années en P1 ne furent pas faciles et il fallut s'accrocher pour se maintenir les deux premières années.  Cependant, personne à l'époque ne regrette cette aventure.

A l'issue de la première saison, alors que la plupart des pronostiqueurs nous voyaient déjà de nouveau en P2, notre équipe allait créer l'exploit en battant le futur champion d'Heppignies (entraînée à l'époque par Dany OST, qui allait se retrouver quelques années plus tard à la tête d'Eupen ... en division 1 nationale !) sur ses terres et entamer alors une remontée folle pour réussir ainsi un bilan de 13 poins sur 15 lors des 5 dernières journées ... qui allait nous donner droit de jouer un "test match" (malgré une 13ème place) face à Gozée sur le terrain d'Houdeng.  En pleine spirale positive, notre équipe allait remporter ce "test match" sur le score de 3 buts à 2 grâce à des buts de David MOURMANNE, Pablo FRANCESCHETTO et d'Haci KAPLAN qui allait permettre d'un superbe coup-franc des 30 mètres à notre équipe de prolonger son bail en P1.

Nageant en totale euphorie après un maintien inespéré, notre équipe avait cependant un dernier rendez-vous avant de partir en vacances.  Mais quel rendez-vous : la finale de la Coupe du Hainaut !  Et puisque rien ne semblait pouvoir lui arriver à l'époque, notre équipe A allait remporter le plus beau trophée de l'histoire du club grâce à une victoire 3 buts à deux face à Cuesmes sur le terrain du Royal Géants Athois !  Des buts inscrits par Kévin THULIER (formé au club), Maxime MARQUETTE (formé au club) et une nouvelle fois ... Haci KAPLAN qui allait une fois encore transformer un coup-franc de manière magistrale.  Définitivement, Luc-Emmanuel BAAS, Sébastien BESENGEZ, Vincent LECHANTRE, Guillaume TIBERGHIEN, Kévin THULIER, Jonathan DEHUT, Cédric BARGIBANT, Maxime MARQUETTE, Haci KAPLAN, Pablo FRANCESCHETTO, Thomas PITOT, Bernard TACK, Guillaume DELECLUSE et Jacques COSSART (mais aussi Frédéric BRIET, Lorin THULIER, Erwin THULIER, Sébastien FAUVARQUE et Raphaël HOUFFLAIN qui avaient aussi participé à la fameuse épopée lors des tours précédents !) allaient inscrire leur nom dans l'histoire de l'ACE.  

Lors de notre deuxième saison au sein de l'élite provinciale, la tâche n'allait pas être plus facile que l'année précédente.  Mais grâce à un Pablo FRANCESCHETTO toujours combatif et efficace en zone de finition (10 buts, ce qui n'était pas mal pour une équipe mal classée qui marquait peu (29 buts sur l'ensemble de la saison)) et à une détermination et un sérieux de tous les instants, notre club allait réussir une nouvelle fois l'exploit de se maintenir en se classant à la 14ème place à l'issue de la saison.  Cette saison-là aussi, les Minimes (U13) de Marc PLUQUET remportent un titre en ayant surclassé ses adversaires.

La saison 2006-2007 allait offrir la particularité aux clubs d'aligner deux équipes Premières.  L'Union Belge proposa en effet aux clubs du Hainaut qui le souhaitaient d'inscrire une équipe B en 4ème provinciale.  Notre club accepta la proposition car cela allait permettre à nos jeunes de s'aguerrir davantage.  Nos jeunes qui n'étaient pas forcément prêts pour la P1 allaient pouvoir évoluer dans un championnat beaucoup plus intéressant et valorisant que le championnat des Réserves.  

Et si notre équipe A allait finalement céder définitivement sa place en P1 à l'issue de la saison, ce qui sonnait aussi comme la fin de carrière de notre "coach à succès" Patrick BONDROIT qui avait décidé d'arrêter à l'issue de la saison, la création de l'équipe B dirigée par Jacques COSSART (qui avait mis fin à sa carrière de joueur l'année précédente) allait s'avérer directement être un ... coup de maître !  En effet, après avoir terminé 2ème du championnat (avec 67 points, soit à 3 points seulement du champion, le FC Brunehaut), notre équipe B allait parvenir à être promue en P3 à l'issue d'un tour final interminable !

Cette création "d'équipe B" allait évidemment avoir une conséquence : la diminution de la qualité de notre équipe "Réserves".  Si cette équipe était parvenue à finir 5 fois championne et 3 fois 2ème en huit ans auparavant, elle avait vu évidemment ses meilleurs éléments rejoindre notre deuxième équipe Première.  Elle reste cependant une équipe importante au sein du club, toujours composée de piliers qui s'entraînent une fois par semaine et complétée de joueurs excédentaires d'autres catégories. 

En parlant d'autres catégories, cette saison-là, Haci KAPLAN et Eric BODART allaient permettre à nos Scolaires (U17) de remonter en semi-provinciaux grâce à un titre de champion.

En 2007-2008, notre club récupère alors les installations de l'US Leers (qui a disparu) afin de permettre à nos 14 équipes de jeunes de travailler dans des conditions plus acceptables étant donné que notre club ne compte alors toujours qu'un seul terrain.  Cela allait quelque peu soulager un terrain estaimbourgeois toujours qualifié de "boueux et sans herbe".   Patrick BONDROIT parti, c'est son adjoint Sébastien BESENGEZ qui prend la relève pour y installer notre équipe A en milieu de tableau de P2A (8ème) dans une année qualifiée de transition après une descente que l'on peut toujours juger comme "douloureuse" même si elle était prévue !  Jacques COSSART allait lui, pendant ce temps, sauver paisiblement notre équipe B au sein d'une P3A dans laquelle nos jeunes allaient devoir réapprendre à perdre.  Jean-Marc DE VRIENDT effectue de son côté de l'excellent travail en U15-B et permet à son équipe d'empocher un titre disputé !

La saison suivante allait s'annoncer plus mouvementée puisque notre club allait malheureusement devoir se séparer de son coach principal en P2.  Sébastien BESENGEZ allait laisser sa place à Jacques COSSART, promu en équipe A, alors que Geoffrey DEHUT (revenu initialement pour jouer en P3) allait accepter d'assurer l'intérim en équipe B, dépourvue de son entraîneur parti s'essayer donc à l'échelon supérieur.  Nos deux équipes allaient alors finir dans le ventre mou (6ème en P2, 10ème en P3) et poursuivre leur reconstruction ... alors que pour la première fois depuis 1993-1994, notre club devait supprimer son équipe "Juniors" (U21) faute d'un nombre suffisant de joueurs étant donné les nombreux jeunes insérés aux noyaux des équipes Premières.  C'est aussi en juin 2009 que José LERICQUE, après plus de 20 ans de bons et loyaux services, allait mettre un terme à son mandat de Président et quitter le Comité de l'ACE afin de pouvoir se consacrer davantage à sa famille.  Notre club entama alors une (première) période "sans président" durant laquelle le Comité Directeur allait prendre en charge (comme toujours) les affaires courantes.  Notre TITINE prend alors définitivement du recul afin de privilégier sa santé.  Désormais, la buvette sera l'affaire de Véronique HENNION, fidèle parmi les fidèles de l'ACE, qui acceptera de reprendre le flambeau avec joie et envie durant la semaine et le samedi.  C'est Christian BATTEUR, appelé FERNAND au sein du club, qui prendra le relais le dimanche.

Les changements se succèdent et l'ACE devient une référence dans la région !

2009-2010 voit avant tout un nouveau Président arriver : Guy DROULEZ, membre du Comité depuis 3 ans, décide de relever le défi et d'être le troisième président du club après Albert POULLET et José LERICQUE parti quelques mois plus tôt.  Notre club inscrit une nouvelle fois (au moins) une équipe dans chaque catégorie et repart avec Jacques COSSART en P2 et désigne Michaël LEFEBVRE (ancien joueur du club) comme entraîneur principal de l'équipe B.  L'expérience sera malheureusement de courte durée puisque Michaël LEFEBVRE laissera sa place après 10 journées seulement à Grégory BEUKENNE (revenu initialement pour jouer en P2).  Nos deux équipes Premières vont alors finir une nouvelle fois confortablement en milieu de tableau alors que les "Juniors" (U21) dirigés conjointement par Haci KAPLAN, Eric BODART et Steve ROUSSEL vont empocher un titre qui leur permet de remonter en régionale 2.  Cette saison est surtout la saison du réveil du "Comité des Jeunes".  Grâce à une initiative de Jérémy BRABANT, membre du Comité, notre club se relance dans l'organisation des tournois de jeunes.  Et dès la première saison, le succès est immense.  Ce rendez-vous deviendra alors traditionnel (chaque 1er week-end de mai !) dans les têtes estaimbourgeoises.

Jacques COSSART parti à Herseaux, la P2 passe désormais aux mains de Grégory BEUKENNE promu de P3 à P2.  L'équipe B voit alors un binôme d'anciens joueurs composé de Vincent LECHANTRE et Franck BONDROIT arriver à sa tête.  Si les résultats de la P2 sont probants avec une belle 4ème place, la P3 glisse dangereusement dans le bas de tableau et se sauvera in-extremis en prenant une 13ème place décevante.  Nos jeunes célèbrent un nouveau titre en "Cadets" (U15-A) avec à leur tête, notre président Guy DROULEZ.

Enfin une saison calme ... croit-on !  La saison 2011-2012 démarre en effet sans changements profonds ni révolutions au sein de ses noyaux.  Cependant très vite, une fracture a lieu entre le Comité et son président.  Guy DROULEZ décide alors de se retirer très rapidement dans la saison, plongeant pour la deuxième fois de son histoire notre club dans une période de transition "sans président". Notre club perd également tragiquement Véronique HENNION qui décède inopinément une nuit de novembre.  En quelques années seulement, notre club voit un deuxième pilier s'en aller, laissant un club dans une tristesse profonde.  Pendant ce temps, sportivement, si la P2 vit une saison exceptionnelle en tutoyant les sommets, notre équipe B nage en pleine déconvenue.  Cela provoquera rapidement la mise à pied de l'entraîneur Vincent LECHANTRE qui verra Geoffrey DEHUT lui succéder de manière temporaire.  Bien plus à l'aise sur le terrain (où il contribuera activement au maintien de l'équipe) que sur le banc de touche, Geoffrey DEHUT tiendra 3 rencontres avant de demander au Comité de laisser sa place.  Dans l'urgence d'une situation qui s'enlise et sur demande de Geoffrey DEHUT lui-même, notre Comité désigne Steve ROUSSEL (alors entraîneur des U21) entraîneur de la P3.  Grâce au retour des frères MARQUETTE (Maxime et Jérémy), notre équipe B va effectuer une troisième tranche du tonnerre (25 points sur 30 !) qui va lui permettre de se sauver et même d'atteindre le tour final (où ils s'inclineront 0-1 face à la RUS Flobecq qui accèdera à la fin de celui-ci à la P2). 

Mais cela n'est rien par rapport à ce que vivent alors nos P2, en pleine lutte pour le titre !  A l'aube de la dernière journée de P2A, notre équipe A est deuxième au classement à égalité de points avec le leader, la RUS Lessines-Ollignies, qu'elle doit recevoir lors de la dernière journée.  Plus de 500 personnes se déplacent alors au Stade Communal afin d'assister à la "finale de P2A" (malgré le fait que le FC Brunehaut, 3ème à un point des deux premiers pouvait lui aussi se couvrir de lauriers !) qui verra (malheureusement pour nous) notre adversaire du jour l'emporter 2-3 et filer en P1.  Terrible désillusion pour une équipe sonnée qui se fera étriller à Wiers 8-2 lors de la première rencontre du tour final trois jours plus tard.

Et c'est donc avec Grégory BEUKENNE (en P2) et Steve ROUSSEL (en P3) que la saison 2012-2013 voit le jour.  Une saison qui marquera surtout l'inauguration de nos nouvelles installations après plus de 20 ans d'attente ! Des installations qui seront inaugurées lors d'un match "de gala" qui verra notre équipe fanion recevoir le voisin fidèle du RSC Templeuve A, pensionnaire de Promotion A.

Notre équipe B en profite pour changer radicalement de cap en redonnant la part belle aux jeunes du cru, trop souvent délaissés les 3 saisons précédentes.  La P2 s'installe elle paisiblement à nouveau en milieu de tableau sans clairement pouvoir revendiquer de jouer plus haut mais sans non plus être inquiétée par une lutte pour le maintien. Grâce à ses deux terrains sur le site d'Estaimbourg, en plus de celui de Leers-Nord, notre club peut maintenant évoluer sur des surfaces de jeu davantage soignées.

La bonne nouvelle de cette saison, c'est surtout la nomination d'un nouveau président.  En effet, après plus de 10 mois sans président à part entière, notre Comité demande à Tibert DELECLUSE (estaimbourgeois pur souche et figure principale du football estaimbourgeois) de devenir le 4ème président de l'histoire du club.  Aimé et apprécié de tous, Tibert accepte le poste mais souhaite avant toute chose ... que rien ne change.  De l'humilité encore et toujours pour un président omniprésent, toujours souriant et à l'écoute de tous. 

Ses premiers mois de présidence seront célébrés en fin de saison par le titre des U15-B de Ralph DUFOUR qui lui offrent donc son premier "trophée" ... quelques jours avant la première édition du "Night Foot" qui lance maintenant les hostilités du "week-end des Tanneurs" (premier week-end de mai) !  Cette année-là aussi, se déroulera le premier (et le dernier à l'heure actuelle) Tournoi International organisé par notre club.  Celui-ci sera un vrai succès grâce au travail sans relâche et inconditionnel de dizaines de bénévoles qui, chapeautés par Nicolas BELIN et Frédéric DEVIANNE (entre autre !), allaient permettre à notre club et à des centaines de jeunes de vivre une expérience hors du commun, impensable à organiser encore quelques années auparavant...

La saison 2013-2014 voit notre club se structurer davantage au niveau des jeunes.  Sous l'initiative de quelques membres du Comité, L'AC'Adémie Estaimbourgeoise dont la devise est "Le plaisir par le jeu !" se met en place et souhaite davantage mettre l'accent sur la progression tout en gardant la convivialité qui caractérise notre club.  Notre club ne cesse de grandir et compte alors plus de 350 affiliés qui se doivent d'être encadrés le plus sérieusement possible.  C'est avec cette intention qu'Eric BODART et Didier PANIER appuient leur projet.  Une AC'Adémie qui, dès sa première année, organisera son (désormais) traditionnel "Repas Spaghettis" dans le courant du mois d'octobre.

Sportivement, si tous nos jeunes se portent à merveille et nous apportent de réelles satisfactions, il n'en est malheureusement rien de notre équipe A.  Inquiet pour son avenir, Laurent TYTGAT (T2) quitte d'ailleurs le premier la barque estaimbourgeoise pour partir coacher la RUS Herseaux B (P4A).  A la trêve notre équipe A occupe même une inquiétante 15ème place, synonyme de relégation.  Malgré des prestations décevantes et une mentalité parfois déficiente dans le chef de certains joueurs, le Comité garde entière confiance en son entraîneur Grégory BEUKENNE et c'est avec plaisir et satisfaction qu'il le verra parvenir, avec brio, à sortir l'équipe de cette situation au prix d'un deuxième tour de bien meilleure augure durant lequel notre équipe prendra quasiment des points à tous les "tenors" de la série.  Preuve, s'il en fallait une autre, que la qualité était belle et bien présente dans le noyau...

Cette même saison marque enfin et surtout le grand retour du Mondial Pupilles de Plomelin pour nos Tanneurs !  Grâce à un acharnement de Steve ROUSSEL qui y avait participé plus jeune, nos U13-A, dirigés par Didier PANIER, ont l'énorme privilège d'être les premiers à représenter à nouveau notre club lors de ce tournoi prestigieux et donc de retourner en Bretagne !

Maintenant, que nous réserve 2014-2015 ?  Réponse en fin de saison !